Vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vidéos

Message  *[ALEX]* le Dim 25 Mai - 13:24

Il y a une mine de vidéos bien foutues en anglais sur
http://video.nationalgeographic.com
(qui utilise bcp le vocabulaire de notre exam)

voici un exemple :

Idea

http://video.nationalgeographic.com/video/player/environment/going-green-environment/conservation-in-action/this-bulb-ngv.html

édit:
Par contre je suis tombé sur un article sympa sur le sujet de la vidéo...
www.lablogatoire.com/category/environnement/.

Le cout environnemental réel de ce qu’on achète
Sunday 29 April 2007

Ampoule électrique fluo

Le chargé de cours de l’ÉTS Philippe Terrier se spécialise en énergies renouvelables et développement durable. Dans une lettre publiée dans la Presse, il se questionne sur les incitations des gouvernements à nous convertir des lampes à incandescence (LI) aux ampoules fluorescentes compactes (LFC). Voici son questionnement:

Est-ce que de passer de la lampe à incandescence (LI) à la fluorescente compacte (LFC) constitue réellement un choix écologique? Y a-t-il des facteurs externes que l’on aurait omis de nous présenter? Comment pourrait-on prendre une décision «éclairée» dans ce dossier?

Il admet que les LFC ont une durée de vie plus longue et une consommation énergétique moindre que les LI. Cependant, il émet certaines réserves sur les LFC:

* Selon lui, les LFC disponibles aux Canada sont fabriquées à l’étranger. Leur transport produit des GES alors qu’il existe des fabricants de LI au pays. De plus, les LFC sont fabriquées dans des pays où les normes environnementales sont moins strictes qu’ici.
* Les emballages des deux types d’ampoules sont différents. Les LFC sont en plastique et les autres en carton. Le cout environnemental des emballages doit être considéré.
* Les LFC contiennent du mercure et des composantes électroniques. On ne peut donc pas les jeter aux poubelles. On doit en disposer de façon sécuritaire, comme pour la peinture, les piles ou les produits chimiques (voir Energy star).

L’impact environnemental d’un objet ne se résume pas à sa consommation énergétique. Selon lui, “les coûts écologiques liés au transport, au procédé de fabrication ainsi qu’au conditionnement du produit doivent être évalués.” En conclusion, il se demande si la recommandation du fédéral (Hydro-Québec le fait aussi, souvenez-vous de leurs annonces des frères-plugs dans l’allée des ampoules…) d’utiliser les fluo-compactes tiennent compte de ces aspects. À se fier sur cette page de l’office de l’efficacité énergétique, on peut en douter.

Son questionnement est d’autant plus valide qu’au Québec, l’électricité utilisée est plutôt propre. Il serait donc peut-être mieux ici de consommer plus d’électricité avec une LI qui aurait eu moins d’impact sur l’environnement durant sa fabrication, son transport et sa mise au déchets? Par contre Hydro économiserait moins d’énergie qu’elle pourrait vendre aux États-Unis et en Ontario, évitant que ceux-ci utilisent de l’énergie provenant de sources moins propres… Ouain, pas évident d’y voir clair! Imaginez pour les objets plus complexes comme les voitures et les maisons!

Publié dans Enviro
avatar
*[ALEX]*
Virus
Virus

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 27/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum